Archives du mot-clé maxiphone

Clax Quartet

Clax Quartet : Les Poussières

(le Maxiphone)

Fred Pouget: clarinettes; Guillaume Schmidt: Saxophones;
Gilles Chabenat: vielle electro acoustique; Anne Colas: flûtes.

Clax est un quartet au line up des plus original, Saxophones, flutes et clarinettes, jusque-là ça va mais l’instrument qui complète le groupe est une vielle électro acoustique, cet instrument à roue avec la petite manivelle qui actionne les cordes. Un instrument nous venant du moyen-âge mais de facture très moderne pouvant être amplifié. Du coup, leur répertoire va forcément être influencé, le sax sonne très jazz, la flute plutôt classique, les clarinettes aussi à l’aise dans un monde que dans l’autre et la vielle rappelle la musique ancienne populaire. Et de fait leur musique est un peu tout ça et encore autre chose. Ils jouent beaucoup sur les timbres, les réponses d’un musicien à l’autre. Clarinette et saxophone assurent parfois une basse continue façon baroque, laissant la flute, la vielle, chanter la mélodie. Le saxophone passe de temps à autres au travers de machines diverses pour exulter dans un chorus surprenant. Mais surtout, chacune des onze compositions quelle soit de Gilles, Fred ou Guillaume fait la part belle à l’émotion. Un voyage subtil dans un univers folklorique contemporain des plus agréables.
Néanmoins, on aimerait assez les entendre reprendre quelques standards de jazz à leur façon.

 

Publicités

Mental Medication

Mental Medication

(Maxiphone Colectif)

 

Quand on lit le nom de ce groupe de jazz, Mental Medication, on se doute que l’on ne va pas entendre du bon vieux bebop, impression confirmée par la première écoute et les suivantes. Ils sont produits par le Maxiphone Collectif, celui qui abrite entre autres, Géraldine Laurent. Le quintet se compose de Nicolas Granelet aux claviers, d’Olivier Duperon aux saxophones, d’Alban Guyonnet aux percussions et vibraphone, la batterie est tenue par Damien Gouzou et la basse par Sunny Adroit. Leur inspiration revendiquée est l’Art Brut mais ils puisent leurs sources musicales aussi bien dans le jazz, que dans la musique contemporaine (on entend comme du Bartók dans leur thèmes) mais aussi du prog et du rock, avec des arrangements qui ne déplairaient surement à Frank Zappa. De la musique écrite et improvisée du XXIème qu’il fait bon découvrir et entendre.

http://www.lemaxiphone.com/mental-medication