Le jazz freesonnant de PITH

PITH: PITH

(Orange Home Records)

Michele Anelli (contrebasse), Jean- Marc Baccarini (saxophones), Andrea Bazzicalupo (guitare), Lorenzo Capello (batterie & percussions).

PITH est le nouveau projet du guitariste Andrea Bazzicalupo. Un quartet majoritairement italien dans lequel le saxophoniste azuréen Jean-Marc Baccarini n’a aucun mal à se glisser. Un album qui fait la part belle à l’improvisation, les quatre musiciens en sont friands. Ils n’hésitent pas à aller franchement vers un free jazz expérimental. La plupart des thèmes privilégient le dialogue entre la guitare de Bazzicalupo et les différends saxophones de Baccarini. Ces dialogues – une belle phrase à l’unisson, quelques accords sur lesquels les notes du sax fusent – peuvent à l’occasion se transformer en duels (amicaux) anche-manche (chorus en bas du manche face à un long solo au ténor.

Michele Anelli et Lorenzo Capello ne sont pas en reste. Ils dispensent quelques formules rythmiques complexes qui posent les bases pour les impros des deux solistes mais ils s’autorisent aussi quelques belles envolées. La baguette glisse sur la cymbale, une autre (cymbale) sonne comme un gong tibétain, l’archet qui frotte les 4 cordes en une mélopée grinçante mais tonifiante. On aura une sympathie toute particulière pour « Music For Rojava » qui clôt l’album. Le batteur se fait percussionniste, le sax (qui sonne presque comme une clarinette) nous entraine dans les grandes plaines du Midwest, une courte boucle à l’archet pour la contrebasse, on attend la guitare, elle est déjà partie.
Superbe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.