Viale-Villa duo d’azur

Frédéric Viale – Philippe Villa: Anamorphoz

(ArtUp)

Cette anamorphoz est le premier enregistrement commun de deux piliers du jazz azuréen, l’accordéoniste Frédéric Viale et le pianiste Philippe Villa. Le clavier à boutons et le clavier à touches côte à côte, face à face. Chacun des deux musiciens entraine l’autre vers son univers. Le pianiste tend vers les harmonies jazz, blues, l’accordéoniste cultive ses inspirations sud-américaines et musettes. Ils jouent mais ils signent aussi ensemble trois titres où la fusion est particulièrement sensible. « Soleado », au début de l’album est typique de cette confrontation amicale: le piano swingue ses notes alors que l’accordéon virevolte les siennes.  On retiendra « Novecento » qui évoque autant le cinéma italien que Paolo Conte. Mais aussi les « Enivrances » où les deux instruments semblent s’épouser l’un, l’autre. Qaund ils revisitent une chanson mélancolique (mais y en a t-il d’autre?) de Michel Jonasz ils la rendent encore plus triste que l’original. Heureusement « Esperento » qui clôt ce disque redonne une lueur d’espoir. Une rencontre, deux regards, quatre mains et onze mélodies, un mélange savoureux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.