Ellinoa et Ophelia

Ellinoa: The Ballad of Ophelia

 (Music Box/Socadisc)

Ellinoa (vc), Olive Perrusson (vc, vla), Arthur Henn (vc, cb), Paul Jarret (g)

Ellinoa est le chantre du Wanderlust Orchestra, l’ensemble vocal et instrumental qu’elle dirige. Elle chante aussi dans le récent album Rituels, de l’ONJ. Mais sur ce projet qu’elle signe de son nom, la vocaliste a choisi une formation réduite. Un quartet pour raconter l’histoire tragique d’Ophélia, l’héroïne de Shakespeare. Ellinoa est donc accompagnée par un trio à cordes original, guitare, alto et contrebasse. Ni rock, ni pop, ni jazz. Ses aigus nous évoque ceux de Joni Mitchell. L’ambiance musicale nous rappelle parfois celle des albums d’Emilíana Torrini et les arrangements sophistiqués de Roland Orzabal ou celui plus récent avec The Colorist Orchestra. Mais au-delà de ces références anciennes, c’est la qualité des orchestrations, la beauté de toutes ces cordes (vocales comprises) qui s’entrelacent, que l’on retiendra.

Ellinoa crée un véritable univers pour sa musique, on imagine la belle et triste Ophélia errer sur ces mélodies lentes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.