Pierre de Bethmann Trio

Pierre de Bethmann Trio: Essais/Volume 3

(Aléa)

Pierre de Bethmann piano, rhodes
Sylvain Romano b
Tony Rabeson dms

Pierre de Bethmann consacre ses Essais en trio à des visites dans le répertoire des grands standards. Mais pas seulement jazz, il plonge ses claviers dans la chanson française patrimoniale et mets du Fender Rhodes dans une ritournelle de George Brassens. Et ça lui convient fort bien, La cane de Jeanne en est toute émoustillée. Il se confronte au classique de 19e en la personne de Robert Schumann. Bassiste et batteur s’en donne à cœur joie pour faire swinguer la sonate Opus 105. Sylvain Romano est d’une grande sobriété et d’une impeccable efficacité, on a l’impression que si cela n’était pas un album du pianiste, il aurait bien joué le Que Sera Sera en contrebasse solo mais l’arrangement, très subtil, laisse chacun des trois musiciens s’exprimer. L’ombre d’Hitchcock plane sur les cinq minutes du morceau. Une mention spéciale au Dark Blue, du guitariste John Scofield, un blues qui sied fort bien aussi au piano.

Du jazz actuel et raffiné sur des partitions éprouvées mise en onde par un trio complice. Par moments même, une espèce de communion éclaire le disque.
Profitons de ce volume 3, en attendant le 4 déjà annoncer par le label Alea pour l’automne.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.