ŻĄDZA: Momemtum

ŻĄDZA: Momemtum

(Le Maxiphone)

Nicolas Granelet: Compositions, piano, Rhodes, machines
Dominique Bénété: Contrebasse, effets
Alban Guyonnet: Percussions, effets

Żądza, est un groupe français de jazz. Leur nom vient du polonais désir (ou quête), belle image de leur démarche musicale. Certes, au départ, c’est un piano trio jazz classique mais, comme souvent dans les productions du Maxiphone Collectif, cet album explore de nouvelles facettes d’un jazz moderne et créatif, pas forcément respectueuses du dogme mais terriblement passionnantes. Au-delà des instruments acoustiques, claviers, contrebasse et percussions africaines, chacun des trois musiciens utilise aussi une série d’effets électroniques pour épicer leurs sonorités. Le piano tisse la trame en une mélodie répétitive sur laquelle la contrebasse s’appuie pour poser une voix grave que l’archet fait parfois grincer. Les percussions quant à elles, façonnent une structure polyrythmique qui enrobe le tout. Outre la très belle pochette, les photos intérieures dans une friche donnent, elles aussi, un avant-goût de la musique du trio. Urbaine. Du jazz indus ?

Un régal.  Ecoutez:

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s