Kyle Eastwood à Vallauris: Live Report

Plus de cinq cents personnes s’étaient rassemblés ce jeudi, sur les hauteurs d’azur, dans la belle salle du Minotaure à Vallauris, pour assister au concert de Kyle Eastwood. Sa formation la plus récente, le pianiste Andrew McCormack, le saxophoniste Brandon Allen, ainsi que le trompettiste Quentin Collins, à l’exception du batteur qui était le marseillais Franck Agulhon. Décontracté et souriant, avec sa courte contrebasse, Kyle Eastwood annonce tous ses titres dans un français quasi parfait. Un très beau set où il enchaine des morceaux de son dernier album avec quelques compos plus anciennes, ou un extrait de sa musique du film du padre, « les lettres Iwo Jima » en un superbe duo piano-contrebasse. Quand il empoigne sa basse 5 cordes, le ton se fait plus vif. Sa virtuosité n’est jamais démonstrative, elle sert juste leur musique. Un hommage à Horace Silver (écrit par Collins) et pour finir en beauté le fameux « Boogie Stop Shuffle » de Mingus qu’il aime bien mettre à son répertoire. On salive déjà de le revoir cet été, à Juan, en trio avec Ponty et Lagrène.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s