Le sfumato d’Émile

EMILE PARISIEN Quintet: (Sfumato)

Act Music

 

Après un petit tour avec le celui de son compère accordéoniste, Émile Parisien nous propose un nouvel album de son quintet, dans lequel le piano est tenu, pour notre plus grand plaisir, par l’un des plus fameux pianistes allemands, le vénérable Joachim Kühn. Le groupe est rejoint sur 3 titres par l’accordéon de Vincent Peirani, justement, et du grand ancien, le clarinettiste Michel Portal.  Un disque d’une musique très sensuelle, composée en grande partie par le leader saxophoniste. Une musique plus abordable que celle du précédent album « Spezial Snack » (néanmoins très recommandable). Une musique qui évoque le cirque, « Le clown tueur de la fête foraine part 1 à 3 » fait penser à du Nino Rota, un peu barré. Le superbe duo piano/sax alto dédié à Daniel Humair est plus sobre malgré les métriques elles aussi un peu tordues.  Le morceau final en deux parties (Balladibiza I & II) offre quant à lui, à Manu Codjia, le guitariste qui monte, quelques envolées magistrales sur sa six-cordes. Ce sfumato musical est somme toute un beau dégradé jazzistique fortement recommandable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s